Dinde de Noël façon Jamie Oliver

21 décembre 2011




Il y a une première à tout, y compris à cuire sa première dinde. C'est une étrange de première fois certes. On apprivoise la bête, on en prend soin comme d'un être cher et Vlan! Chéri fait sortir le mâle en lui et la découpe...

Alors, ne faites pas comme moi et évitez tout attachement sentimental, sinon vous risquez de tomber sur un os! 

Des recettes de dinde, il y en a des centaines. J'ai opté pour l'une des recettes de Jamie Oliver, puisqu'elle rassemble tant d'ingrédients qui célèbrent la saison estivale et que la farce n'est pas obligatoire. Je préfère faire cuire celle-ci à part. La cuisson de la dinde est beaucoup plus uniforme de cette façon. Et puis, je ne sais pas pour vous, mais moi avec un titre comme The Best Turkey in the world... je trouve que ça promet!


Dinde de Noël façon Jamie Oliver


Ingrédients
1 dinde de 11 lb (5kg) (non congelée)
2 oranges en quartiers
Quelques branches de romarin, thym et persil frais 
½ tête d'ail (ou 4-5 gousses)
1 branche de céleri

Pour le beurre aromatique (peu être préparé la veille)
½ tasse de canneberges séchées finement hachées
Les feuilles de 4 tiges de romarins frais, hachées
Quelques feuilles de thym frais et sauge fraîche hachées
2 gousses d'ail finement hachées
Le zeste d'une orange
1 tasse de beurre température pièce
Une pincée de sel de mer et poivre du moulin
    Étapes - La Veille

    1. Laver la dinde à l'eau froide et retirer le sac d'abats de la cavité. Réserver. Dans un bol, bien mélanger le beurre, les canneberges, les herbes, l'ail, le zeste d'orange, le sel et le poivre.
     
    Diviser le beurre en deux.

    2. À l'aide d'une cuillère, soulever délicatement la peau de la chair de la dinde en commençant près de la cavité, juste en haut de la cuisse jusque sur le dessus de la dinde, puis descendre vers l'autre cuisse. Dégager approximativement 2-3 pouces de largeur. 

    3. Insérer la moitié du beurre aromatique sous la peau et masser délicatement avec les mains la dinde afin de faire glisser le mélange complètement entre la chair et la peau, jusqu'à l'arrière de la dinde. En ajouter au besoin. Utiliser le reste pour badigeonner légèrement l'extérieur de la dinde.


    Étapes - le Jour J
    1. Sortir la dinde du réfrigérateur quelques heures afin qu'elle soit température pièce au moment de l'enfourner. Si ce n'est déjà fait, transférer celle-ci dans une lèchefrite. Insérer dans la cavité les quartiers d'orange, les gousses d'ail, les herbes fraîches et le céleris.


    Ces ingrédients ne seront pas mangés, mais diffuseront de délicieux arômes à l'intérieur de la cavité.


    2. À l'aide d'une branche de romarin ou d'une tige à grillade, refermer la peau du cou. C'est le truc qui donnera fière allure à la dinde et évitera à la peau de se rétracter sur elle même. Couvrir la dinde de papier d'aluminium.

    3. Préchauffer le four à Broil. Une fois la température atteinte, enfourner la dinde (toujours couverte de papier alu) et diminuer immédiatement la température à 350°F (180°C). 

    4. Cuire environ de 3 à 3 ½ heures, ou jusqu'à ce que le thermomètre indique 180 °F (82 °C). Compter 35 minutes par kilo. Attention, le thermomètre de cuisson ne doit pas toucher l'os, sinon les données seront faussées.

    5. Pour les 60 dernières minutes de cuisson, retirer le papier alu et arroser la dinde de son jus de cuisson, afin d'éviter d'avoir une dinde sèche à la Griswald!

    6. Replacer le papier alu et remettre au four. Répéter le processus toutes les 30 minutes, approximativement, pour le premier 2 ½ heures.
    7. Après le 2 ½ heures, retirer le papier d'aluminium et poursuivre la cuisson. Continuer d'arroser la dinde de son jus de cuisson aux 30 minutes. 
    8. Après 3 à 3 ½ heures, ou dès que le thermomètre indique 180 °F (82 °C), sortir la dinde du four et la déposer sur une grille afin de laisser s'égoutter l'excédant de jus. Laisser reposer la dinde 30 minutes avant de servir. 
    Conserver le jus pour faire une sauce d'accompagnement maison!
     

    13 commentaires:

    1. Très belle dinde! Les arômes ont du être fantastiques! Humm j'ai ai l'eau à la bouche

      RépondreEffacer
    2. Por La Mancha no somos de pavo en Navidad... somos más de cordero...cabrito,... pero sí que me apetece hacer esta receta en otro momento. Me la apunto. Un saludo y ... Feliz Navidad

      RépondreEffacer
    3. Merci :)

      Vos commentaires font toujours plaisir :)

      RépondreEffacer
    4. Hola, Marianne. Gracias por hacerte seguidora de mi blog. Es un honor para mi.
      Yo también me quedo en el tuyo.
      Sigo a J.Oliver cuando sale en Canal Cocina TV.
      Feliz Navidad

      RépondreEffacer
    5. Hablas portugues espanhol...
      Mui rico hummm
      Feliz navidad

      RépondreEffacer
    6. que buena pinta !!! ^^

      http://lasquejasdelosmortales.blogspot.com/

      RépondreEffacer
    7. oi, marianne!
      procurei um tradutor, mas não encontrei!
      gostei muito desse peru!
      dourado e super apetitoso.
      vou seguir você, ok?
      um abraço e feliz ano novo!
      silvana.

      RépondreEffacer
    8. Oh flute ! j'aurai dû venir sur ton blog plus tôt !

      Ca à l'air délicieux. Je garde cette page en favoris pour l'année prochaine ! Merci et bonne année.

      http://lesdeboiresduquotidiens.blogspot.com/

      RépondreEffacer
    9. J'ai jamais mangé de dinde, juste le chapon. Et tes photos...Me rendent dingue !!

      RépondreEffacer